DinersCopains, Plat du jour, Recettes pour dîners de copains, Toutes les recettes d'hiver
Leave a comment

Pavé de poisson, sauce chorizo

Quand on a des dîners de copains, on a toujours la même problématique à chaque fois. Que faire sans y passer 3h, que faire pour que ce ne soit pas trop compliqué à cuisiner et que ce soit une réussite ? Que faire pour profiter des copains et ne pas être celle qui rate toutes les discussions en disant : « ah, non mais je n’ai pas suivi, tu disais ? ». Du coup, vous passez pour la cruche qui ne comprend pas les histoires, qui ne rit pas aux blagues et qui prend les séances de rattrapages des discussions avec son cher et tendre le lendemain.
Pour éviter ça, on tourne toujours autour des mêmes plats et les poissons ne font pas partie de « la carte ». Surtout que si c’est pour servir un poisson avec du jus de citron, 3 herbes et du riz, tous nos invités vont croire qu’on leur réchauffe le diner de la veille. Et pourtant, du poisson, c’est sympa pour un dîner. Ça permet de faire plus léger que nos plats en sauce et les filets de poisson autorisent des cuissons minute au dernier moment : 2 minutes d’un côté, 3 minutes de l’autre dans une poêle chaude et zou, c’est parti. Et comme vous êtes une fille épatante, vous ne le servez pas en standard mais avec une sauce étonnante et tellement bonne : une sauce au chorizo. Et bam, voilà de quoi ravir toutes les papilles et contentez gourmands et attentionnées de leur ligne…..et de suivre à votre dîner !

« Et un pavé de poisson, sauce chorizo, un ! »

Essayez absolument la sauce au chorizo avec du poisson, c’est étonnant et ça réveille les saveurs ! Faites attention à bien doser le chorizo (que vous prendrez doux et non fort) car sinon, cela risque de provoquer des feux en bouche ! Pas d’inquiétude, si cela vous arrive, ajoutez plus de crème et lait et le surplus de crème au chorizo pourra être congelée sans altération de goût ni texture. Quant au poisson, ne prenez que du poisson à chair blanche car leurs saveurs se marieront mieux avec le chorizo : perche, lieu, cabillaud, daurade, etc. Et pour profiter de votre dîner, faites lever les filets par votre poissonnier : vous les ferez cuire au dernier moment 2 minutes d’un côté, 3 minutes de l’autre dans une poêle chaude. J’ai associé ce poisson à du riz et des blettes. SI vous le souhaitez, vous pouvez changer les légumes pour des poivrons et/ou des épinards.

Côté nutrition : le poisson  et le poisson à chair blanche en particulier est une source importante d’iode, oligo-éléments (phosphore, potassium) et des protéines rassasiantes pour un apport calorique très bas. J’ai allégé la sauce pour remplacer la crème par le lait sans dénaturer la texture. Les blettes, cuites rapidement, préservent leurs vitamines (C et B9), sont une bonne source de calcium, potassium et phosphore !


Pour 4 personnes. Préparation 15 min
Imprimer la recette

Bien s’organiser : Vous pouvez réaliser la sauce au chorizo en avance et la ferez réchauffer tout doucement (ou au micro ondes). La cuisson du poisson est nécessairement au dernier moment et si vous faites des légumes, ce serait bien qu’elle le soit aussi (pour la préservation d’un maximum de vitamines !)

Ma liste de courses… Chez

Le poissonnier :

  • 4 beaux filets de poisson blanc (perche, lieu, cabillaud, daurade, bar, etc.)

L’épicier :

  • 80 g de chorizo doux
  • Sel et poivre
  • Du riz pour accompagner (environ 100 g par personne de riz cuit )

Le crémier :

  • 15 cl de crème liquide
  • 10 cl de lait demi écrémé
  • 10 g de beurre pour la cuisson des poissons et 10 g pour celles des blettes

Le primeur :

  • 2 petites bottes de blettes fraîchement déterrées

ÉTAPES

  1. Faites cuire le riz ; rincez-le à l’eau froide une fois cuit et réservez-le. Vous le ferez réchauffer au dernier moment.
  2. Découpez le chorizo en rondelles puis chaque rondelle en 2. Jetez-le dans une casserole. Mettez le feu dessous et laissez-le « suer ». Puis versez lait et crème. Otez du feu, mixez tout de suite et finement au mixer-plongeant (attention aux projections !). Remettez sous le feu et laissez épaissir pour que la consistance soit nappante (environ 3 minutes). Réservez.
  3. Chauffez de l’eau dans une casserole. Lavez et ôtez le talon de la botte (« le talon de ma botte ? Mais de quoi elle me parle Victoire ???…. ») en séparant les côtes d’un côté et les feuilles de l’autre. Pour les grosses côtes, enlevez la peau comme on le fait pour les rhubarbes. Émincez finement les blettes. Jetez les côtes dans l’eau 5 minutes pour les blanchir, égouttez et réservez.
  4. Pendant la cuisson des blettes, émincez l’ail. Faites fondre le beurre avec l’ail doucement dans une sauteuse et quand elle est chaude, jetez les côtes en premiers, augmentez le feu, couvrez et laissez passer 10 minutes. Ajoutez les feuilles, faites de même en laissant 3 minutes. Salez, poivrez. Réservez au chaud
  5. Dans la même poêle (ou une autre si la vaisselle ne vous gêne pas), faites fondre de nouveau du beurre sous feu doux. Laissez la sauteuse bien chauffer et posez les filets de poisson, augmentez le feu pour qu’il soit modéré (mais pas trop vif), salez et poivrez. Faites cuire 3 minutes d’un côté et 2 minutes de l’autre à couvert. Vérifiez la cuisson avec un cure dent dans la partie la plus épaisse du poisson : vous devez l’insérer sans ressentir de résistance. Envoyez avec la sauce, les blettes et le riz bien chaud !

 toque et tablier pavé poisson sauce chorizo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *