Plat du jour, Recettes pour dîners de copains
Leave a comment

Carbonade flamande

toqueettablier carbonade flamande (2)

On dit que la tradition c’est ringard. Surtout en cuisine. Moi je lance un plaidoyer, une révolution des tabliers blancs : préservons notre patrimoine culinaire français ! Restons fiers de nos origines, des raisons qui font que la France est aujourd’hui reconnue et admirée de tous pour sa cuisine ! N’oublions pas mes amis que c’est grâce à ses plats « ringards » que nous hissons haut notre fierté d’être français. Alors point de crise d’adolescence pour notre cuisine moderne qui ne tuera pas le père du haut de ses quelques années d’existence. Respectons nos daubes, admirons nos terrines et pâtés régionaux, remercions potées et mijotés pour tout le chemin parcouru sans qui nous ne serions pas ce sue nous sommes.

« Et une carbonade flamande, une ! « 

La carbonade flamande est un plat mijoté au four issu de la région du Nord de la France. La viande de bœuf dort pendant quelques heures dans un bain de bière avec du pain d’épices, des lardons et de la  cassonade. C’est un plat de bonne ripaille qui ravit tous les convives et somme toute, des plus rapides et faciles quand on reçoit des amis. A servir avec des frites ou des pâtes fraîches.

Si vous souhaitez compléter ce plat :

proposez en entrée une salade fraîche et en dessert : un sabayon aux agrumes et tuiles aux amandes !


Imprimer la recette
Pour 6  personnes. Préparation 20 minutes

Ma liste de courses… Chez

Le boucher :

  • 1,2 kg de gîte de bœuf (ou un mélange de pièces pour bourguignon. Demandez à votre boucher chéri) découpé en gros cubes par ses soins
  • 150 g de lard fumé découpé en lardons par ses soins (et oui, c’est un chic type !)

Le primeur :

  • 2 gros oignons jaunes

L’épicier :

  • 6 tranches de pain d’épices
  • 3 cuillères à soupe de cassonade ou vergeoise
  • 80 cl de bière brune ou ambrée
  • 1 cuillère à soupe de fond de veau déshydraté
  • 2 belles cuillères à soupe de moutarde forte
  • 25 g de beurre doux
  • 2 filets d’huile de colza (ou neutre)
  • Sel et poivre

Mon secret chuchoté à l’oreille : pour vous avancer, faites une cuisson en 2 temps : 1h30 la veille et le reste le jour J.


Étapes

  1. Préchauffez le four sur 150°.
    Dans une grande cocotte qui va au four, faites fondre la moitié d beurre avec 1 filet d’huile sur feu modéré. Pendant ce temps, pelez l’oignon et découpez-le en émincés. Faites le fondre couvercle abaissée.
  2. Ajoutez les lardons fumés, laissez cuire 5 minutes mi couvert.  Réservez le tout dans un saladier.
  3. A la place, faites fondre le restant de beurre et versez le 2ème filet d’huile. Augmentez le feu et jetez tout de suite votre viande pour la « marquer » (c’est-à-dire lui donner un côté caramélisé). Remuez de temps en temps pendant 5 minutes.
  4. Remettez les oignons, les lardons dans la cocotte. Versez la bière, saupoudrez de sucre, mélangez, baissez sur feu modéré et laissez bouillir pendant 5 minutes. Ajoutez le fond de veau, le sel, le poivre, mélangez encore et éteignez sous le feu.
  5. Badigeonnez les tranches de moutarde les tranches de pain d’épice, posez-les dessus en les immergeant et enfournez pour 3h à mi-hauteur.
  6. A la fin de la cuisson, goûtez, rectifiez en sel-poivre et envoyez avec des frites, des pommes de terre vapeur ou tagliatelles fraîches !
toqueettablier carbonade flamande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *