DinersCopains, Noël, Plat du jour
Leave a comment

Carpaccio de Saint Jacques exotique

recette noël-carpaccio saint jacques exotique

Vous invitez les Durand pour la première fois. Vous savez gérer des dossiers ultra sensibles au bureau, et là c’est la vraie pression mais pour ce dîner, vous ne pouvez pas vous rater. C’est tout vous : vouloir que les choses soient parfaites, vous vous mettez la pression pour un rien. Mais, je vous l’accorde, il faut faire bonne impression quand même. Il ne faudrait pas qu’une fois passée la porte de chez vous ce soir en partant, ils se disent : « Oh le pauvre Stéphane quand même, ce n’est pas marrant d’avoir une femme qui cuisine si mal, non franchement…je ne sais pas moi, Picard peut bien faire l’affaire dans ces cas là, tu n’es pas d’accord ? » Non, ce n’est pas possible, c’est une question d’honneur, vous devez être à la hauteur ! Oui mais. Mais, il faut un plat qui soit facile (car vous n’êtes pas Bocuse) et qui ait un effet « whaou », on pourrait penser que l’équation est irrésolvable.

« Et un carpaccio de Saint Jacques, un ! »

Avec ce carpaccio de Saint Jacques, impossible de ne pas leur laisser croire que dans votre jeunesse, vous avez fait une école de cuisine et que finalement vous vous êtes rabattue dans la compta (vous vous demandez encore pourquoi la compta d’ailleurs, bref…). Un carpaccio avec de l’avocat et des notes légères de fruits exotiques qui lui vont si bien, la délicate saveur des Saint Jacques est préservée et rehaussée… Je parie qu’ils reviendront plus vite que vous ne le pensez…


 

Pour 4 personnes. Préparation 15 min

Imprimer la recette

Ma liste de courses… Chez

Le poissonnier :

Le primeur :

  • 1 fruit de la passion
  • 1 petit bouquet de coriandre fraîche
  • 1 bel avocat

L’épicier :

  • Du poivre 5 baies (type Ducros au rayon épices)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive de bonne qualité
  • 3 cuillères à café de nectar de mangue (30% de fruit minimum)
  • Fleur de sel ou sel

ÉTAPES

Mon secret chuchoté à l’oreille : Pour découper facilement vos coquilles, mettez-les au congélateur pendant 30 à 40 minutes. Vous les sortirez quand elles seront dures.

  1. Découpez de fines lamelles de Saint Jacques et d’avocat. Réservez-les.
  2. Ouvrez le fruit de la passion, mettez sa chair dans un petit bol et réservez.
  3. Dans un autre petit bol, préparez la vinaigrette : mettez 2 cuillères à soupe d’huile d’olive avec 3 cuillères à café de nectar de mangue et du sel, goûtez : vous devez sentir tous les parfums. Rectifiez l’assaisonnement si besoin.
  4. Le dressage : comptez moitié moins de lamelles d’avocat que vous n’avez de Saint Jacques (par ex : 10 lamelles de Saint Jacques, 5 d’avocat par assiette). Disposez les Saint Jacques, glissez en dessous les lamelles d’avocat réparties de manière harmonieuse. Mettez un peu de fruit de la passion dessus (l’équivalent environ d’une petite cuillère à café par personne). Salez, poivrez aux 5 baies et mettez quelques feuilles de coriandre. Versez un peu d’assaisonnement : n’en mettez pas trop car il faut sentir la Saint Jacques en bouche ; s’il vous en reste, vous la mettrez à disposition des convives à table.
  5. Filmez et réservez au frais. Envoyez bien frais !

Mon 2ème secret chuchoté à l’oreille : la Saint Jacques a un goût délicat qu’il ne faut pas masquer par tous les autres ingrédients de l’assiette. Allez-y donc avec parcimonie et regardez la photo pour avoir une idée des bonnes quantités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *