All posts filed under: Epiphanie

galette des rois orange toque et tablier

Galette des rois aux zestes d’orange

Nous sortons à peine de nos bûches, foie gras et saumon fumé. Nous venons à peine de finir de notre tube de citrate de bétaïne pour la digestion. Nous achevions notre liste de bonnes résolutions nutritionnelles que, hop ça repart ! La traditionnelle galette des rois de l’Épiphanie est de retour sur nos tables familiales. Chaque année c’est la même et  à force de voir des réclames sur des variations autour de celle-ci, cela nous donne des idées à nous aussi. Point de pommes, chocolat et framboises, non, nous ne sommes pas encore prêts à nous éloigner à ce point, de ce délicieux dessert.  Et si nous décidions juste de lui donner un petit coup de jeune à notre galette des rois centenaire ? Si nous lui ajoutions quelques zestes d’orange pour la faire swinguer ? « Et une galette des rois aux zestes d’orange, une ! » Pour cette galette  dont le nom est Pithiviers (du lieu où elle a été crée), nous partons sur une base de crème d’amandes. Archi simple à faire, vous vous régalerez et vous constaterez …

galette des rois toque et tablier (2)

Galette des rois

– « Et celle-ci ? Pour qui est-elle ? ». La galette des rois, c’est une tradition dans de nombreuses familles. Le petit dernier qui a le privilège (pour une fois !) d’être celui qui part sous la table pour la distribution des parts. L’Épiphanie est le 6 janvier et à cette occasion, je vous propose la recette de la galette des rois qui s’est imposée un peu partout dans toutes les boulangeries-pâtisseries françaises : il s’agit en fait du pithiviers feuilleté. Le pithiviers est une spécialité de la ville de Pithiviers qui l’a mise au point il y a très longtemps. A cette époque, il n’y avait pas de feuilletage (qui fut inventé « seulement » par M. Feuillet au 18ème siècle) mais les ingrédients étaient les mêmes : du beurre, des amandes, du sucre et des œufs : c’est aujourd’hui la garniture que nous mettons aujourd’hui dans notre fameuse galette des rois. A partir du 18ème, les pâtissiers pithivériens ont enfermé leur pithiviers fondant entre 2 pâtes feuilletées pour devenir la galette des rois que nous connaissons aujourd’hui. « Et une galette des …