Actualités
Leave a comment

Les noix, les connaître et les choisir !

noix toque et tablier

Sur le plan botanique, la noix que nous consommons n’est pas le fruit du noyer contrairement à ce que l’on pourrait croire ! En effet, le fruit appelé la drupe est seulement cette grosse coquille verte avec de la chair : s’appelle le brou et ne se consomme pas (mais peut servir à teinter le bois).

noix-parties toque et tablier

La noix est seulement l’amande de la drupe ! Ce noyau étant constitué d’une coque et à l’intérieur, la noix elle-même, composée de 2 lobes dont les circonvolutions ressemblent à celui d’un cerveau humain.

La noix pousse dans un noyer,  un arbre de la famille des juglandacées et met environ 10 ans avant de donner des fruits et ce jusqu’à ses 70 printemps ;  il peut, par ailleurs, vivre plusieurs centaines d’années !

noyer toque et tablier

L’origine

L’origine de la noix reste difficile à retrouver. Elle est néanmoins présente depuis très longtemps en France car une noix de plus de 8 millions d’années a été retrouvée en Ardèche lors de fouilles archéologiques. Elle était donc consommée par l’homme de Cro-Magnon dans le Périgord il y a 17 000 ans ! Après quelques aléas, elle est revenue en France au 13ème siècle pour assurer la prospérité économique de la région du Périgord et du Dauphiné.

La production

La France est aujourd’hui le plus grand producteur européen (moyenne annuelle entre 30 et 40 000 T). Et 2 régions portent haut  l’étendard  de la production française :

  • le Sud-Est, principalement en Isère et dans la Drôme qui totalisent près de 50% de la production annuelle
  • Et le Sud-Ouest avec la Dordogne, le Lot et la Corrèze.

noix perigord toque et tablierLa France bénéficie de 2 AOC : la Noix de Grenoble (2002) et la Noix du Périgord (2004).

La saison

Cela ne vous échappera pas, la noix est un fruit de l’automne. Le cœur de saison s’étend de mi-septembre à fin novembre.

Les variétés

Plusieurs variétés existent même si quelques unes sont les stars : la Franquette (la plus répandue), la Marbot, la Parisienne,  la Grandjean, la Corne.

  • La Franquette (datant du 18ème siècle) est de forme oblongue et charnue qui a un délicieux goût de noisette.
  • La Marbot (datant du 18ème siècle) est grosse avec un petit goût d’amande.
  • La Parisienne avec un cerneau bien blanc croque sous la dent !
  • La Grandjean donnent de beaux cerneaux avec une petite amertume typique.
  • La Corne qui est de taille moyenne (principalement cultivée dans le Sud Ouest) est de saveur douce et sucrée.

Noix-varietes toque et tablier

Nutrition 

La noix est  un fruit à coque riche en minéraux et en lipides d’excellente qualité. En effet, la noix (et par-là même, l’huile de noix est composée de 65% de lipides dont 60% est constitué d’acides gras polyinsaturés (oméga 3 et 6) avec une teneur en oméga 3 remarquable.

huile noix toque et tablierLa noix est aussi très riche en magnésium (100g apporte en moyenne 40% des VNR) mais aussi phosphore (55%) cuivre et manganèse (plus 100% des VNR) et riche aussi en polyphénols qui sont de puissants antioxydants.
La noix n’est pas en reste côté vitamines puisqu’elle aussi riche en vitamines B1, B6 et B9 (la vitamine B6 optimise l’absorption du magnésium, ce qui contribue à réduire la fatigue). La vitamine B9 (acide folique) indispensable pour la différenciation et la croissance cellulaire du fœtus, est aussi importante pour les enfants en participant à leur bonne croissance cellulaire et de la formation des globules rouges.

Côté cuisine 

L’huile de noix apporte une petite touche délicieuse à vos assaisonnements de salade ou à beaucoup de légumes (champignons, brocolis, courgettes, choux, etc.) et aux fromages (bleu, comté, reblochon, chèvre, parmesan, etc.).

noix nutrition TOQUE ET TABLIER

La noix, quant à elle, se cuisine en version salée ou sucrée dans de nombreuses préparations  (gâteaux, crumble salé ou sucré, salade, veloutés, tarte salée ou sucrée, etc.) ou avec d’autres fruits oléagineux ou non (noisettes, pommes, poires, prunes, etc.).

Bien les choisir et les conserver

Éliminez d’office toutes celles dans lesquelles vous entendez la noix bouger à l’intérieur : cela signifie qu’elles sont desséchées (sauf si vous les aimez sèches). Conservez les noix fraîches au frais pour préserver leur humidité interne et mangez-les vite !
Pour cuisiner, lesquelles prend-on ? Tout dépend de ce que vous allez faire : si vous les cuisez, prenez un peu sèches car elles sont plus concentrées en goût mais si vous les manger crues : prenez les fraîches en choisissez-les en fonction de la variété et de leur saveur si c’est possible !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *