Ateliers dès 9 ans, DinersCopains, Maman, Plat du jour
Leave a comment

Ratatouille express

dos cabillaud sauce vierge ratatouille toque et tablier

A tout défendeur de la cuisine française (et surtout provençale), à tout connaisseur de la « flore des potagers », à tout amateur de bonnes ripailles, à toute maman un tant soit peu attentive à l’équilibre nutritionnel de sa progéniture, je lance un appel ! Camarades, unissons-nous pour mener notre combat contre la « mauvaise bouffe » et éduquons la jeune génération à l’importance primordiale (et ce n’est vitale) des fruits et légumes ainsi que de l’art et la manière de les marier. Partageons nos recettes de grand maman ou grand papa, sortons tabliers et couteaux et partons tous au potagers (ou marchés). Quand je vois aujourd’hui que certains enfants (ouf…ce n’est pas tous) qui se mélangent les pinceaux entre un concombre et une courgette. Qui connaissent la tomate mais restent perplexes devant un poivron jaune, je me dis qu’il y a urgence. Urgence gustative et urgence de santé. Alors j’ai pris ma nièce sous le bras cet été, et comme une militante (des)espérée, je lui ai lancé le défi de connaître les légumes de l’été et d’en faire un des plats les plus simples et les délicieux : la ratatouille. («la quoi ? » me dit-elle en grimaçant derrière ses lunettes de soleil avec son iphone dans les mains. Je lui ai répondu : « la VIE ! »).

« Et une ratatouille express, une ! »

La ratatouille est un des plats les plus emblématiques de la Provence. C’est tout simplement une daube de légumes revenue longuement dans de l’huile d’olive et des herbes. C’est un plat hyper pratique, qui se marie avec tout, qui se mange froid ou chaud, qui se réchauffe, qui se garde, bref, un plat parfait quand on connait un ou deux petits secrets pour la réussir. Pour préserver un maximum de vitamines, ne la faites pas cuire des heures et des heures (surtout si vous en faites pour 2 fois et que vous la réchaufferez), assez vite une ratatouille est cuite. Dans ce cas, ne mettez pas de bouquet d’herbes de Provence : leur parfum ne pourrait pas imprégner les légumes mais prenez-les moulus et Label Rouge si possible (les arnaques sont légions car souvent, les fabricants y mettent plus des branchages que des herbes).

L’autre secret est de connaître les proportions pour ne pas avoir une « soupe de ratatouille ». J’y ai mis des quantités mais l’idée est surtout que vous connaissiez les proportions ; pour tout ce qu’on met en premier et qui a peu d’eau c’est-à-dire poivrons, aubergines, oignon, pour 1 : on double les courgettes et on triple les tomates par rapport aux courgettes. Pour l’ail, je vous laisse juge du parfum (vous regarderez la recette plus bas).


Pour 4 personnes. Préparation 20 min
Imprimer la recette

Ma liste de courses… Chez

Le primeur :

  • 2 gousses d’ail
  • 4 oignons nouveaux ou 1 gros oignon
  • 1 poivron
  • 1 aubergine
  • 2 courgettes
  • 6 tomates moyennes

L’épicier :

  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 1 cuillère à soupe bombée d’herbes de Provence Label Rouge émiettées
  • ½ verre de vin blanc sec (ou 125 ml)
  • Sel et poivre

ÉTAPES

  1. Lavez tous les légumes. Pelez et émincez ail et oignons (pour savoir comment s’y prendre, regardez mon geste du chef).
  2. Dans un faitout, versez l’huile, mettez sous feu modéré, faites rissoler à couvert (sans colorer) ail et oignons
  3. Pendant ce temps, coupez l’aubergine en cubes de petite taille. Renversez dans le faitout et versez le vin blanc. Procédez de même pour les courgettes puis les tomates (qui seront ajoutées en dernier). Une fois tous les légumes dans le faitout, salez et poivrez, laissez cuire la ratatouille 20 minutes. Rectifiez l’assaisonnement et envoyez !

Vous pouvez servir votre ratatouille avec un dos de cabillaud sauce vierge comme sur la photo, cliquez ici pour accéder à la recette !

dos de cabillaud sauce vierge ratatouille toque et tablier.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *