DinersCopains, Maman, Plat du jour, Recette pour dîners de copains, Recette pour le quotidien
Leave a comment

Rougets à la coriandre et tagliatelles de courgette

rouget coriandre toque et tablier

Drrrring. Drrriiiinnnnggg. Non, ce n’est pas le moment, j’ai un truc à finir pour le boulot, flûte. Messagerie. Dddrriiing. Dddrriiinnng. Ah la laaa… »allô ? » C’est Steph, elle est dans le quartier, elle pensait à moi (mouais, veut surtout se poser pour déjeuner oui!). Ok viens déj à la maison,mais non tu ne me déranges pas (une femme qui a 3 enfants, le mercredi ? Elle n’a RIEN à faire !)

Ding dong. La voilà, je ne sais pas trop quoi lui faire à déjeuner. Même si elle me dit de prendre les tombés du placard, je vais essayer de faire mieux (elle a de la chance : j’ai fait le marché ce matin). Pof en 2 temps 3 mouvements (juré craché), pendant qu’elle me raconte ses déboires amoureux avec Guillaume, Henri et Martin (je me mélange les pinceaux moi..), Je prépare cette petite déjeunette qui est vraiment tellement facile et si bon que je pense que Steph va prendre le pli de venir déjeuner chez moi plus souvent !

« Et un rouget à la coriandre et tagliatelles de courgettes, un ! »

C’est le genre de plat qui impressionne tout le monde et qui est d’une simplicité déconcertante. Rien de plus facile, on met tout ensemble, cela cuit 5 minutes et paf, c’est envoyé. Le rêve pour tous ceux et celles qui sont nuls en cuisine et n’espéraient pas créer un si bel effet ! A vos fourneaux !


Pour 4 personnes. Préparation 10 min
Imprimer la recette

Mon secret chuchoté à l’oreille : comme je suis super sympa ( 🙂 ), je pense à la vaisselle et je vous conseille de tout faire cuire en même temps, donc prenez la plus grande de vos poêles antiadhésive pour que vous puissiez mettre vos rougets au milieu et les légumes tout autour (sinon, faites 2 poêles) !

  1. Cuisez votre petit épeautre et réservez-le.
  2. Faites torréfier les pignons à sec (c’est-à-dire sans ajout de matière grasse) dans une grande poêle antiadhésive à feu modéré. Otez du feu quand ils sont dorés ! Attention, soyez très vigilants car cela va vite une fois votre poêle chaude ! Réservez dans un récipient.
  3. Découpez en petits cubes l’ail (voir mon geste du chef) et l’oignon (voir mon geste du chef). Faites revenir l’oignon doucement dans un peu d’huile dans la poêle à couvert pour qu’il soit fondant.
  4. Pendant ce temps, lavez les courgettes. Avec un pèle-légumes, enlevez la peau en laissant une bande sur 2 (pour voir un peu de vert dans l’assiette, ce sera plus esthétique !). Puis, dans un grand récipient, taillez des tagliatelles dans la chair des courgettes jusqu’aux graines (ne les jetez pas, voir ci-dessous On ne jette rien !). Réservez.
  5. Lavez les tomates, ôtez les graines pour ne garder que la chair. Découpez de petits cubes. Réservez. Lavez la coriandre, réservez.
  6. Rincez rapidement les rougets, jetez-les dans la poêle avec l’oignon puis ajouter tout autour des rougets les légumes sauf la coriandre : les tagliatelles de courgette, l’ail, les cubes de tomates et laissez cuire sur feu modéré 2 minutes (3 minutes si ce sont des barbets) puis retournez les rougets. Mélangez les légumes pour une cuisson homogène pendant que vous y êtes puis cuisez 2 minutes supplémentaires (3 si ce sont des barbets).
  7. Salez, poivrez, ajoutez le curry, la coriandre, les pignons de pin, le jus de citron, un filet d’huile d’olive et envoyez avec l’épeautre bien chaud.

On ne jette rien ! Vous pouvez manger les graines de courgette sans problème, c’est juste que vous êtes obligé ensuite de les couper en rondelles et cela ne fait plus des tagliatelles ! Gardez-les, cela donnera de l’onctuosité à une soupe ou vous les servirez mixées avec de la crème aux kids !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *