Dessert, Desserts, DinersCopains
comment 1

Sabayon aux figues fraîches

sabayon figues toque et tablier

« Gâteau au chocolat….Mouais un peu facile. Tarte aux poires…On en a déjà mangé 2 fois. Crumble aux pommes… Non, je leur ai déjà fait la fois dernière. » Pas facile de trouver un dessert pour un dîner de copains qui sorte un peu de l’ordinaire et qui en même temps soit facile à faire. Un sabayon. Vous serez d’accord avec moi, celui-ci vous ne l’avez pas mangé depuis un bail et vos copains non plus. Dessert qui n’est pas franchement à la carte de nos dîners et qui pourtant fait son effet. Entre crème et mousse, c’est un dessert italien dont l’origine exacte reste incertaine. Connu en France sous le nom de sabaillon au XIXème siècle, il aurait été importé dans nos chères contrées suite aux campagnes d’Italie.

« Et un sabayon aux figues, un ! »

Ce qui est bien avec le sabayon c’est qu’il permet de nous délivrer d’un coup de nos 6 jaunes d’œufs que nous avions sur les bras avec notre mousse au chocolat ultra aérienne…(voir ma recette)

Traditionnellement, on incorpore un vin doux de Sicile, le Marsala. Pour ma part, alors que je faisais les courses rapidement, je vous avouerai que j’ai zappé la case «  il faut que je passe chez le caviste » en rentrant et j’ai pris un peu de jus d’orange. Et finalement, cela apporte une note acidulée pas mal du tout et qui contrebalance la saveur sucrée du sabayon. Vous pouvez faire ce dessert à l’avance, il peut se servir tiède ou froid mais ne le réservez pas plus de 3h à l’avance car la mousse retombe. Personnellement, je vous conseille de le servir tiède/chaud car le contraste entre la figue fraiche et le sabayon chaud est agréable.


Pour 6 personnes. Préparation : 10 minutes

Imprimer la recette

 Ma liste de courses… Chez

 Le primeur :

  • 12 figues

L’épicier :

  • 6 jaunes d’œufs
  • 40g de sucre ou 3 cuillères à soupe rases
  • 5 cuillères à soupe de jus d’orange
  • 1 pincée de farine

ETAPES

  1. Mettez une casserole remplie d’eau à frémir c’est-à-dire que vous devez voir les bulles de d’eau qui commencent à se détacher du fond de votre casserole, ne la laissez surtout pas bouillir (c’est le secret n°1, si l’eau est trop chaude, les jaunes cuisent et vous vous faites des œufs brouillés !)
  2. Pendant ce temps, dans un récipient allant au bain-marie : faites blanchir vos jaunes avec le sucre, le jus d’orange et la farine (l’ajout de farine, c’est le secret n°2 pour que la préparation soit bien liée J). Battez jusqu’à l’obtention d’une mousse…Allez allez plus vite !

    sabayon figues toque et tablier

  3. Quand l’eau frémit, mettez votre récipient dans cette eau et continuez de fouettez. Votre préparation va doubler de volume et va mousser. Quand vous en êtes à ce stade, arrêtez-vous, votre sabayon est fait !
  4. Coupez vos figues en quartiers et disposez-les dans des coupelles, versez votre sabayon dessus et envoyez !

Mon secret chuchoté à l’oreille : plutôt que de vous fatiguer avec un fouet, prenez votre batteur électrique et mettez sur une vitesse plutôt douce (merci les ingénieurs !) 

 

 

1 Comment

  1. Pingback: Mousse au chocolat ultra aérienne - toque et tablier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *