All posts tagged: maman

rognons de veau toque et tablier

Rognons de veau à la crème façon bistrot

Vous vous êtes peut-être étonnés de voir un plat de rognons dans mes recettes. C’est vrai que les abats (dont font partis les rognons avec le foie, les ris, les tripes, etc.) ne sont les grandes stars de nos tables. Ils font partie d’une autre époque culinaire, celle des bistrots, des pauses déjeuner d’une heure, des amateurs d’une cuisine traditionnelle qui flambaient les plats dans leurs casseroles de cuivre. Néanmoins, en ce qui concerne le foie et les rognons, ce sont des mets d’une grande richesse nutritionnelle (que nos mères et grand-mère connaissaient bien) : excellente teneur en fer et en vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12) même si les personnes ayant du cholestérol doivent les consommer avec modération. « Et un plat de rognons de veau à la crème façon bistrot, un ! » Mais ce n’est pas pour cette raison que j’ai cuisiné récemment des rognons. Figurez-vous que c’est mon plat préféré depuis toute petite…Et quand c’était l’heure de mon anniversaire, on me cuisinait mon déjeuner préféré. Et quand certains vous demanderont …

agneau au miel et epices toque et tablier

Agneau au miel et épices douces, lentilles corail à la coriandre

Il y a des jours comme ça où on a envie de bien faire les choses. De se mettre devant son plan de travail en cuisine et de ne pas faire un dîner au rabais. On n’en a pas envie, pas ce soir en tout cas. Ce soir, on a envie de se faire du bien, de se faire un bon dîner, avec même avec le petit vin rouge qui en accompagne sa préparation (comme dans les films américains vous savez, servi dans un grand verre « ballon » avec un long pied fin hyper class…Presque même avec le même homme hyper class, celui qui prépare le dîner quand nous lui faisons la conversation dans notre petite robe noire dans une grandissime cuisine…euh là, je m’emballe…). D’ailleurs, on entend la porte qui claque, notre cher et tendre qui nous embrasse mais qui nous dit : « Pioouuuuu….Chui’s crevé, qu’est-ce qu’on mange ? ». Alors qu’il se change pour enlever son costume « hyper class » justement  pour enfiler son vieux jean troué dans lequel il est si bien. Alors on hausse les sourcils …

hachis parmentier poisson potrion toque et tablier

Hachis parmentier de poisson

Je ne sais pas vous mais le poisson avec les enfants, ce n’est jamais facile…Au choix, il y a toujours, soit les arêtes qui gênent. Et bien oui, on a beau avoir pris 1000 précautions (ou plutôt transformé son poisson en purée à force d’avoir cherché les arêtes), il y en a toujours une petite sournoise qui réapparait au moment où enfin, ils ouvraient la bouche ! Et là, c’est foutu, on sait que ça va être dur de leur faire (tout) manger…Sinon, il y a toujours le principe même du poisson qui les rebute : on dit poisson, forcément c’est la croix et la bannière et on entend « Oh non ! Pas ça maman s’t’euu plait… » Comme si on les amenait au bagne, je vous jure ! Il vaut mieux entendre ça que d’être sourd..Il n’en reste pas moins qu’il faut bien manger du poisson, c’est bon pour la santé (ok, ça, ils s’en contre-fichent) donc toute la difficulté consiste à feinter… Et un hachis parmentier de poisson, un ! » Je vous propose donc cette petite …

gratin aux coquillettes jambon et champignons

Gratin de coquillettes au jambon et champignons

A toute maman d’un enfant de plus de 15 ans, plutôt de sexe masculin, dont le petit bout de chou a disparu pour être remplacé par un jeune sauvage des cavernes rôdant à la maison ; je lance un appel : ne se passe-t-il pas des choses bizarres dans votre maison ? Votre abonnement au supermarché est pris, vous avez l’habitude de faire les courses 2 fois par semaine. Là, à peine rangés, des paquets de gâteaux disparaissent, le pot de Nutella est à moitié entamé, le nombre de yaourts a fortement diminué…Ca résonne comme familier chez vous ? Vous faites partie des joyeuses familles qui hébergent un ogre affamé à la maison ! Non, pas de disparitions inquiétantes mais un jeune ado qui a FAIMMMM !!! C’est vrai, nous avons un peu de mal à comprendre comment une telle ingestion d’aliments ne le rend pas malade mais c’est un fait, nous devons nous y faire : notre petit garçon encore tout mignon il y a si peu est devenu un jeune homme qui a des besoins et non des moindres, et …

pintade aux pruneaux et embeurree de chou-toque-et-tablier

Pintade aux pruneaux facile avec embeurrée de chou

Demandez à votre grand-mère de vous donner sa recette de la pintade…Non, vous ne pourrez pas la soupçonner d’avoir des faiblesses de mémoire…Non, car la pintade est élevée en France depuis moins de 50 ans. Avant elle était uniquement sauvage donc plutôt rare sur l’étal du volailler du coin de la rue. Aujourd’hui princesse de la basse-cour, cette volaille est appréciée pour sa chair délicate et sa saveur subtile. On la déguste traditionnellement en automne au moment où la chasse est ouverte, petit clin d’œil à son passé…Saviez-vous que la pintade a été l’objet d’une jolie légende : Artémis (déesse de la chasse) aurait changé ses sœurs en pintade après la mort de leur frère pour alléger leurs peines. Mais elles pleurèrent tant que les larmes laissèrent malgré tout, de petites tâches blanches sur leurs plumages gris. Une jolie anecdote à raconter sur la grande tablée de dimanche et qui rendent les pintades charmantes malgré leur caractère de … cochon ! « Et une pintade aux pruneaux, une ! » Une de mes recettes favorites est la pintade aux …