Dessert, DinersCopains, Maman
comments 12

Mousse au chocolat ultra aérienne

mousse chocolat aerienne toque et tablier

On fait attention à sa ligne tous les jours toute l’année. Pas trop de beurre par ci, pas trop de sucre par là..Au restaurant, alors que toute la carte est une invitation au péché, notre gendarme interne nous conduit à dire : « Je vais prendre une salade, et avec la sauce à part s’il vous plait ». Oui alors zut ! Il parait qu’il faut aussi savoir se faire plaisir pour ne pas se frustrer alors c’est une bonne raison pour faire un petit dessert. Allez juste une fois, promis c’est la dernière…Avant la prochaine !

« Et une mousse, une ! »

Et s’il y a un dessert qui fait toujours l’unanimité à la maison, c’est bien la mousse au chocolat. Que dis-je l’unanimité ! Elle a tellement de succès que je dois surtout veiller à ce qu’elle ne disparaisse pas dans les 2 heures qui suivent sa mise sur la table. Il est vrai que je mets le chocolat à l’honneur dans ce dessert, loin des mousses industrielles qui sentent plus le « sucre chocolaté » que le chocolat.

La recette que je vous propose est celle que j’aime, très aérienne. Celle qui, quand on plonge la cuillère, fait « chchchtttt » comme si nous étions dans notre bain moussant, vous voyez ? Vous me direz, «légère dans la bouche oui mais lourde sur les hanches ! ». Et bien non pas nécessairement, il y a du chocolat, des blancs d’œufs, un peu de sucre et c’est tout !

Mon secret chuchoté à l’oreille: Si vous êtes un vrai amateur de chocolat, rien ne remplace du chocolat acheté chez un pâtissier mais sinon le chocolat pâtissier à 70% de chez Lindt est vraiment bon et d’une qualité supérieure aux autres.


Pour 6 personnes. Préparation : 20 minutes
Imprimer la recette

Ma liste de courses… Chez

L’épicier :

  • 200g de chocolat Lindt à cuisiner 70%
  • 7 cuillères soupe de sucre (ou 120g)
  • 8 blancs d’œuf extra-frais

ETAPES

    1. Sortez 2 grands plats : le premier accueillera vos blancs à monter. Le deuxième servira à réserver les blancs montés en neige le temps que vous montiez les autres restant. (pour savoir comment s’y prendre, cliquez-ici ). Cette astuce vous permettra de bien monter tous vos blancs. En effet, il vaut mieux faire de petites quantités pour s’assurez une bonne tenue de la mousse.
    2. Dans un bol, faites fondre votre chocolat au micro-ondes avec 2 cuillères à soupe d’eau par intervalle de 20 secondes. Mélangez à chaque fois, au bout de 40 secondes (temps approximatif, cela dépend de la puissance de votre micro-ondes), attendez quelques instants : les petits morceaux de chocolat qui restent vont fondre avec la chaleur du bol et du chocolat fondu. Mélangez bien et assurez vous qu’il n’y a plus de petits morceaux (sinon, refaites un tour rapide de micro-ondes).
    3. Mettez votre sucre dans le chocolat fondu. Goûtez cette préparation et si vous l’aimez plus sucrée, rajouter petit à petit du sucre à votre goût.
    4. Versez votre mélange chocolat-sucre dans un des plats utilisés pour les blancs en neige. Sacrifiez 3 cuillères à soupe de vos blancs en neige, mélangez énergiquement pour détendre votre chocolat.
    5. Avec une cuillère en bois, incorporez après délicatement le reste des blancs en neige. Le bon geste pour ne pas faire tomber les blancs est de soulever la masse en formant un cercle. N’oubliez pas d’aller bien jusqu’au fond de votre récipient. Quand tout est incorporé, veillez à ce qu’il ne reste pas de petits morceaux de blanc en neige.
    6. Renversez dans un plat de service. Filmez et réservez au frais pour 12h.

Mon 2ème secret chuchoté à l’oreille : Le froid a tendance à figer les saveurs, sortez votre mousse 30 minutes avant la dégustation ; en plus, elle n’en sera que plus onctueuse.

On ne jette rien ! Alors, une question se pose…que faire de tous ces jaunes d’œufs ?! Vous pouvez faire un dessert qui change avec un sabayon avec n’importe quel fruit (voir ma recette avec des figues). Une belle mayonnaise maison inratable ? cliquez ici sur ce lien ou des galettes bretonnes (voir ma recette de Roule galette !)

 

12 Comments

  1. Pingback: Monter des blancs en neige fermes | toque et tablier

  2. Pingback: Sabayon aux figues - toque et tablier

  3. Pingback: Roule galette !

  4. Pingback: Charlotte au chocolat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *