All posts tagged: porto

aumoniere-figue-porto-toque-et-tablier-2

Aumônières croustillantes de figues au porto

Premier samedi après la rentrée, finalement tout s’est bien passé. Je ne sais pas pourquoi mais pour moi, rentrée signifie automne et avec tout ce que cela suppose : feuilles qui tombent, pluie, vent, froid, bref, rien de très réjouissant. Et tous les ans, quand je rentre de vacances, je me dis que toutes mes affaires d’été vont partir dans un carton à la cave, comme si le fait de rentrer était synonyme d’hiver, de pulls et pantalons. Pourtant, si je considérais la rentrée juste comme la fin des vacances (ce qui en soit est suffisamment challengeant comme reprise) et non comme la fin de l’été, je pense que ma rentrée serait moins difficile. Car nous l’avons bien constaté, nous sommes toutes rentrées et nous n’avons pas rangé nos affaires d’été, loin s’en faut, au contraire, dirais-je même, nous les avons plus que jamais portées. Et c’est comme cela que ce fameux samedi matin, après avoir enfilé une petite robe légère, je pars faire les courses en me disant que franchement, je suis bête de penser …

souris agneau toque et tablier (3)

Souris d’agneau confite aux petits légumes de printemps

Après coup, je ne sais pas ce qu’il m’a pris. Quand samedi matin (prise d’une euphorie et d’un délire naïf), j’ai demandé à ma moitié d’aller chez le boucher chercher des steaks hachés, j’aurais mieux fait de m’abstenir.  Vous savez, c’est le genre de chose pour lesquelles nous nous disons après : « non mais qu’est-ce que tu croyais, ma pauvre fille ? Il ne fallait pas lui demander ça, c’était sûr que ça n’irait pas…Tu rêves ». Et bien oui, quand ma moitié est revenu tout souriant et fier de lui de son expédition, il me dit : tiens, j’ai pris les steaks hachés comme tu me l’as demandé et je t’ai pris aussi des souris d’agneau, elles étaient en promo alors je me suis dit que c’était une bonne idée d’en prendre… en plus, j’adoooore ça ». C’est mignon mais qu’est-ce que j’en fais maintenant de ces 4 souris d’agneau, moi maintenant ? Ah j’vous jure, c’est malheureux mais on n’est jamais mieux servi que par soi-même… « Et un plat de souris d’agneau confite aux petits légumes, un ! » …