All posts tagged: quinoa

salade fraiche canard mangue toque et tablier.

Salade fraîche aux asperges, mangue et canard fumé

Bam. Le bruit des clés jetées sur la commode de l’entrée, l’ordinateur flanqué contre le mur et nous avons tout de suite compris. Notre cher et tendre a passé une journée intense, fatigante, bref, ce n’est pas ce soir que nous allons discuté avec lui du comportement inacceptable de sa mère dimanche dernier. Non, si on veut sauver la mise (et notre soirée accessoirement), il faut se faire mielleuse et moelleuse. Ça tombe bien, une petite salade bien fraiche avec cette chaleur, ca fera descendre sa température interne…bien vu, notre envie de salade qui nous faisait plaisir, si on avait su qu’elle nous sauverait notre soirée aussi, nous ne l’aurions pas cru. Comme quoi, les petites choses simples de la vie sont souvent magiques ! « Et une salade fraîche aux asperges, mangue et canard fumé, une ! » Ça va vous arranger, confectionnez cette salade en avance car c’est vraiment impératif, il faut déguster cette salade quand elle est bien froide, elle sera bien meilleure ! C’est une entrée (ou un plat) riche en vitamines et minéraux …

bouillon legumes quinoa herbes toque et tablier

Bouillon de légumes et quinoa aux herbes

Par tradition culinaire, l’hiver nous le réservons aux plats qui mijotent longtemps et qui nous tiennent au ventre et chaud au corps. Chaque région a ses plats centenaires et ses spécialités. Et c’est alors la valse des potées, des carbonades et autres daubes. Tous aussi bons et gourmands qu’ils soient, nous avons nous aussi besoin de réconfort sans que nous mettions 3 jours à les cuisiner ou que nous prenions les 2 kilos qui vont avec. Non, ce qu’il nous faut ce soir, alors que nous avons les pieds mouillés dans nos escarpins en sortant du bureau, c’est un plat qui nous réchauffe, qui soit sain et équilibré. Bref, un casse-tête vous allez me dire… « Et un bouillon de légumes et quinoa aux herbes, un ! » Ce bouillon est le type de plat parfait quand on a froid, que nous avons envie de légèreté tout en faisant le plein de vitamines et minéraux. Un bouillon qui se cuisine rapidement en rentrant du bureau et qui nous fait nous sentir bien sous notre plaid sur notre …

lentille corail quinoa curcuma toque et tablier

Lentilles corail et quinoa au curcuma

Lundi : pâtes. Mardi : riz. Mercredi : pommes de terre. Jeudi : pommes de terre sautées (bah oui, il en restait d’hier…) Jeudi : …encore des pâtes… Pfff…? Vendredi ? Qu’est-ce que je pourrais bien faire ?… Je pense que nous sommes tous et toutes pareils, on manque toujours d’imagination et d’inspiration pour accompagner nos plats. Nous avons l’impression de tourner toujours autour des mêmes choses, et cela devient un peu monotone cette petite ronde (riz, pâtes, pommes de terre). Ce n’est pas qu’on s’ennuie mais presque, on ne va tout de même pas tomber dans une routine ? Ce serait mal nous connaître ! Prenons le problème à bras le corps et tordons le cou à nos habitudes (tiens, ce n’est pas notre cher et tendre qui nous disait que nous manquions de…disons de…surprise ?  Et toc ! De la surprise, en voilà..;-)) « Et un plat de lentilles corail et quinoa au curcuma, un ! » Pour changer de nos traditionnels, je vous propose un mélange quinoa et lentilles corail parfumé au citron et …

poivrons farcis quinoa legumes toque et tablier

Poivrons farcis au quinoa et petits légumes

Non mais ce n’est pas possible ! Je pars gentiment en vacances  avec le meilleur ami de ma moitié et sa « donzelle » qui franchement, entre nous, est sûrement très jolie mais n’a aucune discussion intéressante mis à part la mode, le maquillage et la musique de variété. Bref, une personne avec qui, hormis partager une connaissance commune, n’a rien de commun avec moi. Et pourtant au départ, j’ai fais des efforts pour m’intéresser à elle mais non vraiment, nous sommes trop différentes. Et dans ces cas, ce n’est pas la peine de compter sur ma moitié qui, trop content d’avoir retrouvé son vieux copain, me regarde à peine et se retrouve bien soulagé de ne pas partager sa journée avec elle ! Je ne vous dépeins plus le décor, vous connaissez la chanson : plus jamais je ne me ferais avoir ! Donc, je vous disais que non seulement, je suis partie avec elle mais elle a le culot d’inviter des « copains de passage » dans 2 jours à la maison pour le déjeuner ! Et savez-vous qui va cuisiner ? Oui, …

salade boulgour quinoa toque et tablier

Salade de boulgour et quinoa au filet mignon fumé

-« J’ai faim. J’ai faiimmmm !! ». Non mais ça suffit oui ! Il fait une chaleur à mourir, moi, je ne sais pas comment il fait pour avoir faim. En plus, ce n’est pas bon pour sa ligne donc pas de goûter. Non, parce-que je le vois  bien dans son maillot de l’année dernière : il a quelques poignées d’amour qui ont poussé. De toute façon, si je ne suis pas vigilante pour lui, il se gaverait de viande, pommes de terre, desserts et compagnie. Résultat, je n’aurais pas un homme à mes côtés sur la plage mais une espèce de baleine à qui je mettrai les brassards des enfants, histoire d’être sûre de ne pas le retrouver au fond de l’eau. Alors, désolée mais c’est salade au menu de cet été, pour une fois que je peux contrôler TOUS ses repas, je vais m’gêner ! « Et une salade de boulgour et quinoa, une ! » Sauf, que je peux être sympa et ne pas lui imposer que de la verdure à tous les repas. Non, il lui faut quelque chose …

risotto de quinoa et boulghour au potiron rôti et cumin toque et tablier (2)

Risotto de quinoa & boulgour au potiron rôti et cumin

Il parait que nous mangeons trop de viande. Il parait que d’ici 2050, la production mondiale de viande sera insuffisante pour nourrir la planète. Il parait qu’il faudra devenir végétarien. Il parait, il parait, il parait. Ce qui ne parait pas en tout cas, c’est que dans l’histoire du mode alimentaire des français, la viande a pris une place aujourd’hui qu’elle n’avait pas avant. Trop chère, elle était beaucoup plus rare dans nos assiettes et nous mangions plus de céréales et de légumes. « Et un risotto de quinoa boulgour, un ! » C’est dans cet esprit « vieille époque » et marquée d’une considération « nouvelle époque » que j’ai travaillé ce plat. Sans sacrifier le goût et empreint d’une certaine gourmandise (comme toujours ;-)), il fait « comme » son copain italien et cuit comme un risotto. Les quantités données sont donc celles d’un plat principal et non d’un accompagnement pour que nous aussi, nous en « faisions tout un plat » du végétarisme ! Psst Psst ! Si vous voulez quand même en faire un accompagnement, baissez les quantités d’1/3 et accompagnez-le de veau, poulet …